Qu'est ce que la politesse ? Un ensemble de règles, édictées dans un passés lointain pour normaliser les relations humaines ? Un reliquat du passé dont on aime se parer pour paraître ou pour en imposer ? 

Personnellement je pense que la politesse est plutôt une attention particulière que l'on porte aux autres, une façon de distiller de la douceur, de la bienveillance et pourquoi pas de la gratitude à ceux qui nous entourent. 

En fait, chez moi, la politesse c'est comme un bon plat de famille, comme un pot au feu : on n'est pas surpris en le voyant arriver sur la table de la salle à manger mais le sentiment qu'il fait naître en nous est si bienfaiteur qu'on voudrait en manger tous les jours.

Alors considérer que la politesse passe de mode, que les formulations respectueuses sont désuètes, est peut être vrai ; mais je continuerai à être polie, ne serait-ce que parce que je suis j'apprécie qu'on le soit pour moi.

Par exemple, je suis contente qu'un homme me cède le passage ou me tienne la porte,  pourquoi ne le remercierai-je pas ? Lorsque je reçois du monde à la maison j'apprécie leurs compliments sur la décoration, le dîner, ... Pourquoi me comporterai-je chez des hôtes comme chez moi sans remarquer les efforts de celui ou celle qui me reçoit pour m'être agréable ?

 

Dire merci, se retenir de commenter c'est prouver qu'on a remarqué l'effort que l'autre fait pour nous (invitation, cuisine, ménage, ...). Et non, la politesse ne peut été feinte, car se taire lorsque l'on nous présente un plat que l'on ne mangerai pas en temps normal ce n'est pas mentir : c'est remercier é la personne qui a travailler pour nous, qu'importe que le fruit de ce travail soit trop ou pas assez cuit, qu'il soit à notre goût ou pas.